+7 (212) 674-25-10

INVESTISSEMENT LOCATIF

Investir dans l’immobilier en Guadeloupe : ce qu’il faut savoir

Mai , 26
Investir dans l’immobilier en Guadeloupe : ce qu’il faut savoir

Pour investir en Guadeloupe, les règles sont les mêmes que dans tout projet immobilier mais avec les spécificités du milieu que vous devriez connaitre avant de vous lancer. Pour accélérer le processus, la formation reste une étape nécessaire, non seulement elle vous donnera les bases pour commencer votre investissement. Mais elle vous montrera également des techniques pour éviter les erreurs de débutant. Dans cet article, nous vous donnons les étapes clés pour investir dans l’immobilier en Guadeloupe.

 

investir dans l'immobilier en Guadeloupe

 

1- Définir votre profil d’investisseur

Investir dans l’immobilier est un projet sur le long-terme qui nécessite une préparation en amont. Vous devez définir ce que vous attendez de votre investissement sur une période d’au moins 15 ans. Il est ainsi nécessaire de partir sur une stratégie pour pouvoir obtenir les résultats attendus. Investir sans partir d’une bonne stratégie qui vous correspond ne mènera à rien de bon.

Définir sa stratégie commence par l’identification de votre profil d’investisseur. Nous avons identifié principalement 4 types d’investisseurs :

 

  • Investisseurs silver : ceux qui veulent un complément de revenu pour leur retraite,
  • Investisseurs toupie : ceux qui n’ont pas vraiment de stratégie en place. Ils font de tout, sans se spécialiser dans un domaine et finalement se perdent.
  • Investisseurs rentables : ceux qui visent des biens qui s’auto-financent ou un cash-flow légèrement positif.
  • Investisseurs rentiers : ceux qui cherchent à vivre de leurs revenus locatifs qui leur permettront de quitter leur emploi ou d’avoir une liberté géographique et financière.

En fonction de votre profil d’investisseur, vous ne prendrez pas les mêmes décisions d’investissement.

 

2- Se renseigner sur le marché immobilier local

Pour pouvoir investir en Guadeloupe, il est nécessaire de se renseigner sur le marché local. Il est important de connaître votre secteur et ce que votre cible attend d’un bien immobilier. Ainsi, si vous êtes natif de la Guadeloupe, vous aurez probablement un atout considérable si vous connaissez le secteur visé. Dans le cas contraire, il est nécessaire de bien étudier le secteur pour pouvoir se positionner. Il est possible, dans ce cas, de se renseigner auprès des agences immobilières.

 

3- Choisir son projet d’investissement

Lorsqu’on investit dans l’immobilier, il est nécessaire d’avoir une vision long-terme. Selon vos objectifs, vous pouvez investir dans l’immobilier de différentes manières. Par exemple, l’achat de terrain constructible peut être intéressant surtout lorsque la vue est imprenable. Dans cette optique, vous pouvez faire construire un immeuble de rapport et le faire louer ou le vendre au détail. Le projet peut être rentable si vous pensez à apporter le maximum de valeur ajoutée aux locataires, notamment en optant pour des finitions de qualité. Attention tout de même au prix du terrain sous prétexte d’une belle vue. Vous devez négocier pour ne pas acheter votre terrain à un prix trop élevé. Avant de passer à l’achat, vous devez également penser aux travaux et équipements qui peuvent être requis lors de la construction, notamment les murs de soutènement ou encore l’accès à la zone (dans certaines zones, vous aurez besoin de tracteur à chenille ou encore d’autorisation).

Si votre objectif est de devenir rentier, il est également possible de rechercher des immeubles de rapport. Dans ce cas, il est nécessaire de bien calculer votre projet pour qu’il soit rentable, souvent le prix des immeubles de rapport est élevé. En ce qui concerne le type de location, opter pour des modes de location plus atypiques, comme la location saisonnière ou la colocation, offrent plus de rentabilité. Mais dans ce cas, nous vous conseillons d’opter pour des prestations qui vous différencient des autres dans le secteur cible pour créer des coups de cœur.

 

4- Choisir son partenaire bancaire

Le choix de son partenaire bancaire est stratégique puisque c’est la banque qui définit votre capacité de financement. Notez qu’il est possible de changer de banque si une banque refuse de vous financer. Il est tout de même nécessaire de connaître l’objet de son refus et d’y remédier. Pour vous aider pour le montage de votre dossier bancaire, vous pouvez vous appuyer sur la boîte à outils de l’investisseur que nous avons préparée pour accompagner les investisseurs. Notez également qu’autant que possible, il est préférable d’utiliser l’effet de levier de la banque pour pouvoir enchainer les investissements. En effet, souvent les investisseurs débutants font l’erreur d’utiliser leur propre épargne pour investir. Or, cette stratégie limite votre rentabilité. Le principe de l’effet de levier est simple s’il est bien calculé : emprunter de l’argent à la banque pour financer son projet locatif et rembourser les mensualités avec une partie des loyers, garder le reste pour agrandir votre capital. Notre article sur investir sans apport en 2022 vous donne les détails concernant les points sur lesquels il faut faire attention vis-à-vis de la banque.

 

5- Faire attention à la taxe foncière

Dans certaines zones, les taxes foncières sont très élevées, il est nécessaire de les inclure dans votre calcul pour éviter les mauvaises surprises. Pour connaître les valeurs des taxes foncières, vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie concernée. Le volet fiscal constitue un levier important de votre investissement, nous vous conseillons de vous faire accompagner par un expert dans ce domaine pour opter pour le régime le plus avantageux en fonction de votre cas. Notre article sur la fiscalité immobilière peut vous aider.

 

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.