Dans votre recherche d’immeuble, vous tombez sur un bien qui correspond à vos objectifs. Le seul problème, c’est qu’il est déjà loué, alors vous vous demandez s’il faut vous lancer ? Acheter un immeuble de rapport déjà loué peut être risqué si on ne fait pas attention à certains points. Nous vous donnons les détails dans cet article. 

acheter un immeuble de rapport déjà loué

Acheter un immeuble de rapport déjà loué : les avantages

Investir dans un immeuble déjà loué offre plusieurs avantages. Le premier avantage, c’est que vous partez sur quelque chose de concret pour le calcul de la rentabilité. Cela est rassurant, non seulement pour vous, mais également pour votre banquier car vous savez exactement à quoi vous attendre chaque mois. Le risque de vacances locatives est moindre. De plus, si l’immeuble est déjà loué, cela vous épargnera d’effectuer les démarches pour chercher des locataires solvables.

Quant à votre banquier, il verra votre investissement comme un business déjà rentable et non plus comme un immeuble de rapport. Le fait d’être factuel constitue un avantage considérable, puisque les calculs se basent sur du réel et non sur des suppositions. Ainsi, vous aurez plus de chance d’investir sans apport si la rentabilité le permet.

Un autre avantage est l’économie de travaux, puisqu’avec des locataires déjà en place, il n’y aura pas besoin de faire de travaux, sauf en cas d’urgence. En revanche, nous vous recommandons de prévoir une enveloppe travaux lorsque le locataire quittera les lieux.

Les inconvénients de l’immeuble déjà loué

Les inconvénients se situent au niveau juridique, puisque vous ne pouvez pas modifier les conditions du bail initial. Si, par exemple, le propriétaire initial a fait louer l’appartement en location vide, ce ne sera pas possible pour vous de le faire louer en location meublée, sans accord du locataire concerné. En héritant des locataires, vous héritez également des conditions de location, incluant le montant des loyers et le type de location, qui peuvent ne pas être compatibles avec votre régime fiscal. Il faudra être attentif sur ce point avant de décider de l’achat du bien.

Ainsi, acheter un immeuble déjà loué peut être intéressant, mais il est tout de même nécessaire de vérifier quelques points avant de décider de l’achat du bien.

Les points à vérifier lors de l’achat d’un bien déjà loué

Lorsque vous décidez d’investir dans un immeuble de rapport déjà loué, il faudra faire attention à certains points.

L’état du logement

Il est nécessaire, comme dans toute acquisition, de vérifier l’état du bien en question. Même s’il est difficile de l’évaluer, à cause des meubles et de la présence du locataire. Il est nécessaire d’être vigilant sur ce point puisqu’il vous donne une indication sur l’ampleur des travaux à prévoir en cas de changement de locataire.

L’historique du locataire

Si le locataire est un mauvais payeur, votre investissement risque de vous coûter cher. Il est nécessaire de vérifier si votre locataire paie bien les loyers à temps. Vérifiez s’il existe un plan d’apurement entre le locataire et le propriétaire. Ce plan consiste à échelonner le paiement du loyer impayé en plusieurs mois jusqu’à son apurement. Comme preuve de paiement, vous pouvez demander au vendeur les quittances de loyers ainsi que les relevés de compte correspondant. Pour vérifier qu’il s’agit bien d’un locataire solvable, demandez également au propriétaire de vous fournir le contrat de travail du locataire.

La conformité du bail

Le bail vous sera automatiquement transmis, sans besoin d’amendement. Il est donc nécessaire de vérifier au préalable si le bail est conforme. Dans le cas contraire, il sera difficile de modifier les conditions sans accord des deux parties. Vérifiez notamment le montant des loyers, et s’il est sujet à une augmentation annuelle. Considérez également les conditions de congé si elles sont stipulées dans le bail. Notez que dans certains cas, il peut y avoir des baux oraux entre le propriétaire et le locataire. Ce type de bail est bien légal. Dans ce cas là, il est difficile de déterminer les conditions de congé.

Bien lire le compromis de vente

En général, toutes les conditions doivent être stipulées sur le compromis de vente. S’il est possible que le vendeur vous cache des choses en ce qui concerne les conditions de location, le compromis de vente doit toutes les mentionner. Ainsi, il est nécessaire de bien le lire.

Effectuer l’opération avec son propre notaire

Même s’il est d’usage que ce soit le notaire du vendeur qui s’occupe de la procédure de vente, il est tout à fait possible pour l’acheteur de recourir à son propre notaire. Ce dernier se chargera de défendre vos droits et de vous éclairer sur tous les points en suspens. 

Nous concevons qu’il n’est pas facile de se lancer dans l’immobilier. Si vous avez besoin d’aide dans la mise en place de votre stratégie, vous pouvez faire appel à nos coachs en investissement immobilier. Profitez de l’appel stratégique 100 % offert afin qu’ils vous aident à définir la meilleure stratégie adaptée à vos objectifs en cliquant sur ce lien