+7 (212) 674-25-10

INVESTISSEMENT LOCATIF

Quel est l’intérêt d’investir dans l’immobilier locatif ?

Avr , 12
Quel est l’intérêt d’investir dans l’immobilier locatif ?

L’immobilier locatif intéresse de plus en plus d’investisseurs et surtout de particuliers. Ce placement est reconnu pour être une valeur refuge, rentable et sécurisée. Dans cet article, nous allons détailler les avantages de l’investissement locatif. Si vous voulez réussir dans votre projet d’investissement locatif, suivez nos conseils.

investir dans l'immobilier locatif

Les avantages de l’investissement locatif

L’investissement locatif présente plusieurs avantages. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de personnes cherchent à investir dans l’immobilier.

Générer un revenu passif à vie

Un investissement locatif permet de gagner un revenu complémentaire tous les mois, grâce aux loyers perçus, sans pour autant avoir à travailler. Dans la situation économique incertaine actuelle, il est risqué de ne dépendre que d’une seule source de revenu. L’immobilier vous offre une certaine garantie, à côté de votre salaire. D’ailleurs, l’immobilier est un placement très intéressant pour ceux qui sont à la recherche de revenu complémentaire à la retraite. Dans ce cas, l’unique investissement à effectuer est l’investissement de départ ainsi que quelques travaux de rafraîchissement, le cas échéant, pour augmenter la valeur du bien. Vous pouvez faire financer votre bien immobilier par la banque. Et avec l’investissement locatif, vos mensualités seront financées par les locataires.

Se constituer un patrimoine

L’immobilier permet de se constituer un patrimoine. Il a l’avantage d’être durable. Investir dans l’immobilier, c’est donc investir sur le long terme. Par la suite, ce patrimoine peut être transmis à vos héritiers ou à toute personne de votre choix. De plus, la pierre a un côté rassurant. Ce bien immobilier est tangible. Vous pouvez le voir, le visiter. Vous avez un certain contrôle sur votre investissement. Vous pouvez par exemple augmenter sa valeur ou décider de l’utiliser en cas de coup dur. Chaque crise nous prouve que la pierre est plus résistante que la monnaie fiduciaire. L’immobilier maintient sa valeur, cette dernière augmente même au fil du temps.

Être accessible à toutes les bourses

Contrairement aux idées reçues, investir dans l’immobilier locatif est accessible, indépendamment du revenu. Attention tout de même, pour pouvoir recourir à un prêt bancaire, avoir une bonne hygiène financière est indispensable. Il est même possible d’investir dans l’immobilier sans apport pour profiter au maximum de l’effet de levier. 

Notez qu’il existe plusieurs niches dans l’immobilier. Si, par exemple, vous avez un petit budget, vous pouvez très bien commencer par une place de parking ou une cave. L’important est de commencer, puisque plus vous attendez, plus vous perdez et en immobilier, le résultat est encore plus flagrant. Un immeuble rentable que vous achetez aujourd’hui à 100 000 €, peut valoir 110 000 € -120 000 € dans trois ans. C’est pour cela que nous avons mis en place une formation sous forme de challenge immobilier. Ce challenge vous donne les tenants et aboutissants de l’immobilier pour que vous puissiez démarrer immédiatement votre projet immobilier en toute confiance.

Les avantages fiscaux

Conscient que le besoin de logement est un besoin fondamental, l’Etat a mis en place des mesures incitatives pour les investisseurs immobiliers. Étant donné que la population grandit, la demande de logement s’accroît également. En fonction du type d’immobilier dans lequel vous investissez, vous pouvez bénéficier de dispositifs de défiscalisation. Notez que l’investissement locatif, s’il est bien réalisé et pensé en amont, permet de réduire vos impôts.  

Une rentabilité correcte

La rentabilité d’un placement immobilier peut être plus rentable qu’un placement type Livret A ou épargne. Le rendement brut peut atteindre 12 % ou plus dans un placement immobilier, à condition de savoir bien choisir son bien et de bien l’exploiter. Tandis qu’une épargne apporte environ 2 % de rentabilité. Pour augmenter la rentabilité de votre bien, vous pouvez opter pour un type de location plus agressif comme la location saisonnière ou la colocation.

Réussir son investissement locatif : nos conseils

L’investissement locatif présente plusieurs avantages. Mais, comme tout investissement, il présente des risques, notamment le risque d’impayé ou de vacances locatives. Afin de réussir votre investissement locatif, nous vous conseillons de veiller aux trois points suivants.

Conseil 1 : ne pas sauter d’étape

Lorsqu’on investit dans l’immobilier locatif, il est très tentant de sauter des étapes pour aller plus vite. Cela peut conduire à investir dans un bien qui semble rentable, mais qui, finalement, ne l’est pas. Dans ce cas, au lieu de gagner de l’argent, vous allez en perdre. Ainsi, il est nécessaire de bien étudier le bien avant de passer à l’achat. Précipiter les étapes peut nuire à votre projet et il est difficile de tout recommencer après une perte.

Conseil 2 : mettre en place une stratégie

Si vous voulez investir dans l’immobilier, un des points essentiels consiste à mettre en place une stratégie pour pouvoir effectuer le suivi de vos résultats et ne pas vous éparpiller. Cette stratégie constitue votre ligne directrice pour atteindre vos objectifs à court, moyen et long terme. En investissant dans l’immobilier, vous allez vous rendre compte que vous allez devoir collaborer avec plusieurs personnes : notaire, banquier, huissier, agent immobilier, avocat… En suivant une stratégie bien définie, vous serez en mesure de mener la négociation avec chacune des parties prenantes, tout en gardant en vue vos objectifs.

Conseil 3 : savoir négocier

La négociation a une dimension psychologique. Il s’agit de trouver un équilibre pour que chacune des parties sorte gagnante de l’accord. En immobilier, tout peut être sujet à négociation. Vous pouvez négocier directement le prix ou alors des avantages en nature, selon le cas. Par exemple, avec votre banquier, il est possible de négocier les mensualités, le taux ou la période de remboursement. Avec le vendeur, vous pouvez négocier le prix du bien, les frais d’acquisition ou les conditions suspensives. Dans tous les cas, il faut veiller à négocier dans le respect de la personne qui est en face de vous. Si vous voulez aller plus loin, nous vous montrons comment mener une négociation dans notre formation Shark négociateur

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.